Pour se former en permaculture, il n’y a pas d’écoles officielles.

Des cours certifiants, ou pas, sont organisés dans divers lieux.

Les prix de ces formations varient fortement, selon le service fourni, souvent chères, certains font des réductions selon les revenus, et très peu les offrent. Le partage, principe de l’éthique en permaculture, est souvent mis à mal.

Avec de petits moyens ou peu de temps, heureusement, il y internet et l’auto-formation qui est une autre sources :

  • des vidéos d’internet et des livrels, on est partageur sur le net, peuvent suffire,
  • des formations comme celle du Colibri, gratuite, ou plutôt à participation réellement libre,
  • si toutes ses formations sont suivie de la pratique, même en pot!
  • des visites de jardin, d’agriculteurs, par des stages et des coup de mains aide à échanger les savoirs et compétences.

Certains s’opposent à tout diplôme, laissant une totale liberté. Rose-Mary Morrow nous explique, entres autres, la philosophie de la permaculture et pourquoi un diplôme n’est pas indispensable.

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils