Le Thier, ou Es Thier, sur la colline en Wallon, est une des hauteurs qui encadrent le village de Hamoir.

Au travers des documents trouvés sur le net, essayons d’en faire un bref historique.

La première carte disponible est celle établie par l’équipe de Ferraris, en 1777 qui donne une première image du quartier. Le tilleul est déjà remarquable.

En 1850 sort la première carte militaire, moins détaillée, mais qui essaye d’offrir une visualisation du relief.

On voit très bien le vallon qui part du tilleul et débouche sur le Néblon, avant de se jeter dans l’Ourthe.

En 1865, une nouvelle carte militaire en couleur offre plus de détails :

La forêt est bien visible en vert foncé, sur la droite, et en vert clair, les prairies, cultivées?, parsemées d’arbres. Les talus et fossés sont représentés de même que les courbes de niveaux.

Arrive les premières cartes postales, dont je n’ai pas les dates sûres, qui donnent bien l’évolution du quartier.

Jusqu’à cette dernière, où l’on voit la construction, tout en haut du village, de la maison de mes parents en 1965, en cours de réalisation.

En 1971 avec la première photo aérienne, on change de point de vue.

On distingue très bien les arbres fruitiers, un bonne quarantaine, en contrebas de la maison, dans un vallon, qui en wallon s’appelle une Golette.

En 1994, une autre photo aérienne, en couleur

Les arbres fruitiers ont été coupés en masse, car ne donnant plus de fruits ou trop vieux. Mais un nouveau verger de fruitiers basse-tiges est installé au nord de la propriété.

En 2009, une autre photo vu du ciel est disponible avec des beaux détails

Le vieux verger est nettoyé de ses plus vieux sujets et de nouveaux arbres prennent leur place, le potager à l’est avec une serre solaire et le verger au nord est en pleine production.

La dernière de 2016 montre des signes du retour de la nature.

Fermer le menu
Aller à la barre d’outils